Ministre de la Santé en visite urgente à l’Hôpital de Remiremont après des morts suspectes


Lundi, le ministre de la Santé prévoit de se rendre à l’hôpital de Remiremont, qui connaît actuellement une période difficile suite à plusieurs décès suspects. En effet, une douzaine de plaintes ont été enregistrées à l’encontre de l’établissement, et la direction a admis qu’il y avait une situation problématique.

Des morts suspectes à l’hôpital de Remiremont (Vosges) : la direction reconnait un échec

Le 11 octobre 2023, suite à plusieurs décès suspects, en particulier dans le service de chirurgie orthopédique et traumatique, la direction de l’hôpital de Remiremont (Vosges) a admis un échec et une situation inédite. Deux enquêtes ont été ouvertes, mais les familles des personnes disparues attendent toujours des explications.

Il y a notamment l’exemple de Martine Souque, 67 ans, qui a subi une opération pour une fracture du fémur. Tout s’est bien passé jusqu’à la veille de sa sortie, où son état s’est soudainement dégradé.

En consultant le dossier médical après le décès de sa mère, sa fille Angélique découvre que l’hôpital ne leur a pas tout dit : « Une infirmière écrit que notre mère a appelé à nouveau à 4 h du matin et qu’elle se plaint d’une douleur qui est montée au thorax », témoigne-t-elle. « Pour autant, l’infirmière écrit noir sur blanc qu’elle la remet dans son lit et qu’elle reviendra plus tard. On imagine que ‘plus tard’ c’est trois heures après, quand ils la découvrent inanimée, déjà décédée. »

« On veut un procès »

En tout, une douzaine de plaintes ont été déposées contre l’établissement, la plupart pour homicide involontaire. La police enquête, mais les familles n’en savent pas davantage. « On veut un procès, on veut des réponses. S’il y a eu des négligences, des incompétences notoires, il faut que ces gens arrêtent d’exercer », affirme Angélique Souque, qui a créé une association AJC pour faire entendre la voix des familles. Elle souhaite interpeller le ministre de la Santé lors de sa visite à l’hôpital de Remiremont, lundi 4 décembre, sur ces décès inexpliqués.