Découvrez l’origine mystérieuse du maïs!


Depuis de nombreuses années, le sujet a fait l’objet de nombreux débats. Il a été établi que l’événement crucial s’est produit il y a 5 000 ans sur le continent américain. Il s’agit de l’hybridation d’une téosinte, une plante cultivée à l’époque, avec une autre plante pour donner naissance à une variété de maïs plus robuste et nutritive, à partir de laquelle tous les plants de maïs actuels descendent. Cet événement a eu un impact majeur sur l’agriculture et la nutrition dans cette région et au-delà.

La surprenante et fascinante histoire de l’origine du maïs révélée

C’est une histoire incroyable qui a révolutionné la production agricole – avec la vigueur hybride restant au cœur des efforts pour créer de nouvelles variétés de maïs. Hervé Poirier, rédacteur en chef du magazine scientifique Epsiloon, nous éclaire sur la fascinante découverte de l’origine du maïs.

Les origines mystérieuses du maïs

Selon Hervé Poirier, le maïs est la première céréale cultivée dans le monde, dépassant le riz et le blé. Il a longtemps été la principale source de nourriture des Amérindiens. Cependant, l’origine de cette plante unique semblait être entourée de mystère. Comment est-elle devenue cette plante singulière avec de longues tiges, des épis lourds et des grains immenses?

Après de nombreuses spéculations et controverses, une plante appelée téosinte a émergé comme étant l’ancêtre probable du maïs. Il a été démontré en 2011 que cette téosinte avait subi une mutation il y a environ 10 000 ans, dans une plaine du Mexique, qui l’a transformée en la forme primitive de maïs que nous connaissons aujourd’hui.

La découverte d’une hybridation clé

Une équipe de généticiens a récemment révélé que le moment déterminant dans l’histoire du maïs a eu lieu lors d’une hybridation, il y a 4 à 6000 ans. Cette hybridation a eu lieu entre la téosinte mutante et une autre forme de téosinte adaptée aux altitudes. Ce croisement aléatoire a conduit à la formation d’une plante en forme de tige, encore plus vigoureuse, avec de plus gros épis et un contenu nutritionnel enrichi.

Cette rencontre fortuite a permis à la nouvelle variété de maïs de s’adapter à des climats plus frais et variés que les plaines du Mexique. Il est devenu presque invincible, se propageant au-delà de l’Amérique centrale pour conquérir tout le continent américain, puis s’est répandu en Europe à partir de 1493.

Aujourd’hui, toutes les variétés de maïs cultivées descendent de cet hybride originel, issu de la rencontre improbable de deux téosintes il y a des milliers d’années. Une histoire fascinante qui a bouleversé la production alimentaire dans le monde entier.