Pierre de taille : le nouvel eldorado de l’immobilier


La demande de pierre de taille ne cesse de croître dans le domaine de la construction en raison de sa noblesse et de sa qualité supérieure par rapport à d’autres matériaux de construction. Même si la pierre de taille est plus onéreuse, ses avantages sont multiples.

La renaissance de la pierre de taille dans la construction urbaine

Dans les nouveaux quartiers, la pierre de taille connaît un regain de popularité. Considérée comme plus noble et plus écologique que le béton, elle fait son grand retour dans la construction urbaine. A Clamart, dans les Hauts-de-Seine, Julien Narayanin, directeur général de Verrechia, a décidé de construire 600 logements en pierre de taille massive, dont 40% sont des logements sociaux.

Des pierres extraites et taillées en France

Les pierres utilisées par Julien Narayanin sont authentiquement « made in France ». Les gisements sont locaux par rapport aux chantiers, ce qui permet de limiter l’impact écologique du transport. Une carrière exploitée depuis le XVIIIe siècle en Picardie assure un approvisionnement en pierres de qualité. Près de 200 tonnes de pierres quittent la carrière chaque jour pour être taillées avec précision grâce à l’utilisation de la technologie laser.

Cependant, malgré la demande croissante, une grande partie des pierres de taille utilisées dans la construction urbaine est encore importée d’Espagne ou du Portugal. Bien que la matière première soit plus noble et écologique, elle reste toutefois plus coûteuse que le béton, ce qui peut représenter un frein pour certains projets de construction.

Ainsi, la renaissance de la pierre de taille dans la construction urbaine s’accompagne de défis économiques et logistiques. La recherche de solutions pour rendre cette alternative plus abordable et accessible est donc un enjeu majeur pour les acteurs du secteur de la construction.