La Tour des célibataires a été détruite : découvrez les Pyrénées-Atlantiques!


La Tour des célibataires, emblème de la création de la ville nouvelle de Mourenx en 1961, a été récemment démolie. Cet édifice emblématique sera remplacé par un nouveau bâtiment dans les prochaines années.

La Tour des Célibataires à Mourenx : un symbole de l’histoire ouvrière disparaît

À Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, la Tour des Célibataires a été détruite en quelques secondes seulement, sous le regard de plusieurs habitants curieux et nostalgiques. Ce bâtiment emblématique de la ville a été témoin de l’histoire ouvrière de la région. En 1961, la ville a vu le jour après la découverte d’un gisement de gaz dans la commune voisine de Lacq, nécessitant de loger 10 000 habitants sur d’anciens marécages.

Les souvenirs des anciens locataires

La Tour des Célibataires abritait 99 logements spacieux et modernes avec salles de bain. Soixante-deux ans plus tard, la tour a été désertée, laissant place à de nombreux souvenirs pour les anciens locataires. Certains se sont remémorés avec émotion les années vécues dans cet immeuble. Jean-Claude Larrue, un ancien locataire, a témoigné : « On était bien là, on a vécu de belles années. » De son côté, Liliane Amorin a raconté avoir vécu à trois étages de la tour après avoir rencontré son mari et avoir eu un enfant.

Maintenant, les gravats de la Tour des Célibataires vont laisser place à un immeuble flambant neuf de six étages, marquant ainsi un nouveau chapitre dans l’histoire de la ville. Cette transformation est le signe des évolutions urbaines et sociales qui s’opèrent dans la région, tout en laissant derrière eux des souvenirs précieux pour les habitants.