Logement en Allemagne : une quête difficile


En Europe, la crise du marché immobilier fait rage, touchant particulièrement l’Allemagne où de nombreux locataires éprouvent des difficultés à se loger. Cette situation inquiète les investisseurs, qui espèrent une éventuelle baisse des taux directeurs. La Banque centrale européenne doit d’ailleurs se prononcer à ce sujet jeudi prochain, ce qui suscite de vives attentes dans le secteur.

La BCE doit se prononcer sur les taux directeurs : une décision très attendue

La Banque centrale européenne (BCE) est sur le point de se prononcer sur les taux directeurs le jeudi 7 mars, une décision qui est très attendue par de nombreux acteurs économiques. Les emprunteurs désirant investir dans l’immobilier espèrent depuis un moment une baisse des taux. En effet, depuis la hausse des taux en 2022, la crise du logement est devenue un problème préoccupant en Europe, avec un nombre insuffisant de constructions par rapport à la demande croissante.

En Allemagne, par exemple, la situation est alarmante, où trouver un logement abordable est devenu un véritable défi, que ce soit pour une location ou un achat. Dans les grandes villes comme Berlin, la compétition pour trouver un logement est féroce.

« Après cinq minutes, j’avais 85 demandes » : la situation du marché immobilier à Berlin

A Berlin, la crise du logement est particulièrement sévère. Dans un quartier du sud-est de la ville, une étudiante de 19 ans, Anna, a finalement trouvé un appartement de 35 m2 avec un loyer mensuel de 600 euros. Cependant, elle a dû faire face à de nombreux obstacles pour trouver ce logement. La jeune femme raconte que la concurrence est extrêmement rude, avec des centaines de personnes sollicitant le même bien à chaque annonce mise en ligne.

Un agent immobilier installé depuis 10 ans à Berlin, Jean-Loup Raynaud, affirme que la demande dépasse largement l’offre sur le marché. Pour chaque appartement mis en ligne, il reçoit des dizaines voire des centaines de demandes en quelques minutes seulement. La saturation du marché est telle que la recherche d’un logement est devenue un véritable parcours du combattant pour de nombreux résidents de la capitale allemande.

La crise du logement à Berlin a été exacerbée par l’arrivée récente de réfugiés ukrainiens et la diminution du nombre de chantiers de construction. Avec 85% des habitants de la ville étant locataires, la pression sur le marché immobilier ne cesse de croître. La situation, bien que critique dans toute l’Allemagne, est particulièrement difficile à Berlin.