Congrès contre le cancer à Chicago : quand le médecin se transforme en commercial


Chaque année, le congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) se tient à Chicago et constitue un événement incontournable dans le domaine de la lutte contre le cancer. Bien que cela soit moins médiatisé, de nombreux participants profitent également de cette occasion pour établir des partenariats et conclure des accords. L’ASCO offre ainsi une plateforme unique pour les professionnels de la santé, les chercheurs et les entreprises spécialisées dans le domaine oncologique afin de collaborer et de développer de nouvelles stratégies dans la lutte contre le cancer.

La grand-messe de la lutte contre le cancer à Chicago

Chaque année, l’American Society of Clinical Oncology (Asco) organise un congrès à Chicago réunissant quelque 40 000 oncologues et spécialistes pour discuter des dernières avancées dans la lutte contre le cancer. Cet événement est également une opportunité pour de nombreux chercheurs de présenter leurs travaux et de chercher des partenaires pour financer leurs projets.

Dans un grand hôtel de Chicago, Marion Alcantara expose son travail devant des responsables de Caribou, une société de biotechnologie américaine axée sur la production de médicaments innovants. Cette hématologue de l’institut Curie propose une collaboration avec sa plateforme de recherche et développement en thérapie cellulaire. Selon elle, l’Asco est un lieu propice aux affaires pour de nombreux médecins, qui cherchent à établir des essais cliniques dans leurs centres en rencontrant des entreprises intéressées. Les discussions avec la start-up américaine ont débuté il y a un an, et Tonia Nesheiwat, vice-présidente des affaires médicales de Caribou, profite de cette occasion pour avancer dans les négociations en discutant des études en cours et de l’inclusion de patients français.

Un rendez-vous crucial pour le monde de la recherche médicale

Pour Emmanuel Gomez, chargé de trouver des partenaires pour la plateforme de l’institut Curie, le congrès de Chicago est un moment clé de l’année et va influencer les deux prochaines années de partenariat. Les premières rencontres se déroulent bien, avec des discussions fructueuses avec des entreprises de biotechnologie et des laboratoires pharmaceutiques, tant américains qu’européens. Le processus, de la première prise de contact à la signature d’un contrat, peut prendre entre 9 et 18 mois. Cependant, le congé annuel de l’Asco représente une opportunité unique pour établir des collaborations et des avancées significatives dans la recherche médicale.

Ainsi, ce rassemblement annuel à Chicago va bien au-delà de la simple mise à jour des avancées en oncologie, il est une véritable plateforme de networking et de développement de partenariats pour les professionnels de la santé et de la recherche médicale.