Principauté d’Aigues-Mortes : 10 ans de micronationalisme

Le 13/06/2021 à 21:22 0

Dans La MicroFrancophonie

Qui aurait pensé à ses débuts que la Principauté d’Aigues-Mortes, dont la devise « Je vois la vie en Rosé » ne fait qu’annoncer la couleur de ce qu’est cette micronation installée sur la commune éponyme, au sud de la France, non-loin de Montpellier, aurait encore, 10 ans après sa fondation, autant de succès ? Célèbre pour sa cité médiévale qui n’a en rien perdu de son charme, Aigues-Mortes est également une référence micronationale, symbole de réussite dans le domaine.

Couple atypique, régnant depuis 10 années le 21 juin 2021, celui que l’on appelle Jean-Pierre IV et à qui l’on appelle aisément « Altesse » est accompagné par « Madame », Olivia-Eugénie, princesse « décalée » ne manquant jamais une occasion de partager sa bonne humeur.

C’est très certainement ce ton humoristique, et parodique qui plait tant aux citoyens aigues-mortais qui se réunissent tous les ans pour le Bal du Godet d’Or, ou durant des évènements tels que l’élection de la « Miss Principauté ».

Le Palais Princier d’Aigues-Mortes a annoncé par un communiqué sur les réseaux sociaux que le Grand Bal du Jubilé, prévu pour les 10 années de règne du couple princier se tiendrait le Samedi 24 Septembre 2022, pensant peut-être anticiper la sortie de crise dans laquelle la France se situe et dont la Principauté ne peut se soustraire pour l’organisation d’évènements publics tels que celui-ci.

Aussi, c’est en 2022 que la « monnaie locale complémentaire » de la Principauté d’Aigues-Mortes, le Flamant, soufflera sa cinquième bougie, non-contente de demeurer la seule monnaie locale micronationale à avoir cours et à être utilisable dans des commerces.
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam