Contraste entre 2020 et 2021 : Les vœux « virtuels », par carte

Le 24/12/2021 à 16:59 1

Dans Toute l'Actualité

Changement notable par rapport à la fin d’année 2020, durant laquelle Courrier Micronational avait eu l’occasion de partager plusieurs vidéos internet par lesquelles les entités alter-étatiques souhaitaient leurs meilleurs vœux à leurs citoyens et citoyennes.

Cette année, la tendance semble avoir changé puisque ce 24 décembre, seule la Principauté de Bérémagne a publié une vidéo durant laquelle, pendant près de cinq minutes le souverain s’exprime à l’attention de sa population.

Autrement, sur les réseaux sociaux, les différentes micronations ont tout de même souhaité de belles « fêtes de fin d’année », mais par des cartes virtuelles, plus simples, et plus faciles à envoyer.
Ce changement peut également s'expliquer par la logistique nettement plus importante demandée par l'organisation d'une allocution filmée, et que toutes les entités micronationales ne sont malheureusement pas capables d'assurer.
La Principauté d’Aigues-Mortes, quant à elle, a opté cette année pour les communications électroniques, « moins coûteuses », et plus propres en termes de pollution. C’est ainsi sans surprise que les contacts diplomatiques de la micronation camarguaise ont pu recevoir un email des autorités, leur souhaitant « une merveilleuse et heureuse période de fin d’année ».
Le Grand-Duché de Flendrensis a, quant à lui, tablé pour un design plus évolué que la moyenne (voir ci-contre), qui a été publié sur ses réseaux sociaux ce jour. A quand verrons-nous Son Altesse Royale s'exprimer en vidéo ? Cela serait, à coup sûr, un évènement micronational majeur, tant Flandrensis est connu, et respecté.

Ceci étant dit, toute l'équipe de Courrier Micronational se joint à moi pour vous souhaiter, à toutes et à tous, de très agréables fêtes de fin d'année, et une très bonne année 2022 !
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Olivier Martinez

    1 Olivier Martinez Le 25/12/2021

    Nous sommes très surpris par l’information qui est ici donnée par votre média de façon un peu précipitée, nous le craignons. En ce qui concerne, la Principauté d’Aigues-Mortes, cette dernière envoie ses vœux au nouvel an et non pas à Noël. La raison en est simple, c’est que le Prince doit observer une neutralité religieuse vis à vis de ses concitoyens. Il ne peut donc pas s’exprimer à Noël, pas plus qu’il ne le fait pour Hannoukah ou le ramadan. Quand aux vœux du Prince aigues-mortais sur RTAM, ces derniers seront bien diffusés, comme chaque année. Bérémagne n’est donc pas la seule micronation à faire usage de ce moyen de communication pour laisser son chef d’état s’exprimer. À ce sujet, notre chaîne compte réaliser un documentaire sur l’usage de social boom par des médias micro-nationaux pour augmenter leur audience réelle. Bien à vous

Ajouter un commentaire

Anti-spam